Diplôme de master : un sésame pour le monde professionnel ?  

Il existe plusieurs statistiques qui soutiennent que les chances d’insertion professionnelle avec un master sont très élevées comparées à celles des diplômés du premier cycle. Bien que le taux d’insertion ne soit pas égal dans tous les secteurs d’activité, la promotion 2016 a enregistré une très nette amélioration, selon l'édition 2018 du baromètre APEC Jeunes diplômés.

Retour sur les chiffres clés de l’insertion professionnelles à bac +5.

Un taux d’insertion globalement en hausse

D’après ce dernier baromètre sur l’insertion des jeunes diplômés, les titulaires d’un master jouissent d’un marché de l’emploi cadre très stimulant dont tous les voyants sont au vert, a déclaré le directeur général de l’APEC. Une première depuis de nombreuses années, soit 83 % des titulaires du master en 2016 ont obtenu un emploi 12 mois après la validation de leur parcours. 60% ont eu un CDI, soit le même pourcentage pour le statut cadre (mais cela profite plus aux garçons).

En plus de ces chiffres, il faut également noter que la prétention salariale est naturellement plus élevée par rapport aux lauréats des diplômes de premier cycle. Aussi, la spécialité choisie et la renommée de l’établissement de formation peut impacter l’employabilité des diplômés. Par exemple, un diplômé bac+5 issu d’une école de commerce comme IDRAC Lyon sera légèrement privilégié, notamment par les recruteurs du secteur privé.

Le secteur des sciences-économie et gestion en tête des recrutements

Selon les secteurs d’activité, les chiffres du taux d’insertion évoluent. En effet, c’est dans le secteur droit-économie-gestion que les taux d’insertion sont les plus élevés, soit 93% contre 91% pour le secteur des sciences-technologies-santé, et environ 87% pour les sciences humaines et les lettres. De même pour le salaire médian des détenteurs d’un master (1 930 euros/mois), il existe des écarts non moins importants entre les différents secteurs. Les profils Lettres et Arts commencent généralement avec un salaire médian de 1 630 euros/mois, soit environ 300 euros de différence comparé aux autres domaines. Les salaires peuvent également changer en fonction des entreprises, il est donc difficile de faire une estimation juste et fixe. Tout compte fait, le diplôme bac +5 est même très conseillé pour ceux qui désirent accéder à un poste de responsabilité, tout de suite à la fin des études. Ça vaut le coup d’attendre encore deux années d’études !

Recherche académique

Pages internes

Les 3 plus récentes

Le MBA ou le master du dirigeant

Le MBA est incontestablement le diplôme attitré du cadre dirigeant. Quelles sont les principales motivations des candidats au cursus MBA ?

Le master pour se professionnaliser et se spécialiser

Il est également possible de faire un master dans le dessein de se spécialiser mais aussi atteindre un degré de professionnalisation plus élevé.

Le master pour la recherche académique

Préparer une thèse pour exercer en tant que professeur de l